La légende du Guarana

Il y a des milliers de pleines lunes de cela, un couple d’indiens Mawé vieillissant et qui n’avait jamais pu avoir d’enfant demanda l’aide de Tupã, une divinité bienfaitrice de la forêt. Quelques mois plus tard, un fils naquit. Ses parents l’appelèrent Aguary. L’enfant grandit heureux et en bonne santé. Généreux, créatif et toujours de bonne humeur, il était chéri par toute la tribu. Aguary ne mangeait que des fruits juteux et savoureux qu’il cueillait dans la forêt.

Sa réputation parvint jusqu’à Jurupari, esprit maléfique qui avait le pouvoir de se métamorphoser en différents animaux. Jaloux, il s’approcha du village Mawé sous forme de chauve-souris pour l’observer. Jurupari attendit patiemment qu’un jour Aguary s’en alla seul chercher des fruits pour se transformer en serpent venimeux et mordre l’enfant qui mourut avant que ses parents ne l’aient retrouvé.

La tribu se lamenta auprès de Tupã, qui durant la nuit transmit en songe le message suivant aux chamans de la tribu et aux parents de l’enfant : « enlevez les yeux du corps de votre enfant et enfouissez-les dans la terre que vous mouillerez pendant quatre lunes avec vos larmes. Une plante surgira vous l’appellerez « Guarana – plante de vie », son fruit possèdera les qualités d’Aguary. »

Les yeux furent plantés et la terre mouillée par les larmes de la tribu quatre lunes durant. Une plante en forme de liane surgit de terre, ses fruits ressemblaient aux yeux de l’enfant et bougeaient. Ceux qui en mangeaient étaient revigorés et plus résistants. Depuis, les indiens de la tribu Mawé prennent du Guarana, pour que les jeunes lorsqu’ils partent en forêt soient endurants et agiles, les plus âgés plus dynamiques.

Découvrez la poudre de Guarana DUMATO

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*