L’Amazonie

Le plus grand réservoir de biodiversité au monde… inépuisable?

L’Amazonie, constitue le plus grand réservoir de biodiversité au monde. Elle s’étend sur 7,3 millions de kilomètres carrés (180 fois la superficie de la Suisse !) et couvre neuf pays d’Amérique du Sud. Près de 16’000 espèces d’arbres et 40’000 de plantes y sont recensées.

Toutefois, en raison de l’activité humaine, près de 20% de la forêt amazonienne originelle a déjà été déboisée, essentiellement pour l’élevage et l’alimentation des bétails. Cette déforestation a un impact sur le climat, puisque la forêt agit comme poumon de la planète.

DUMATO_Image fleuve amazone

L’Amazone 

Il s’agit du fleuve le plus long du monde (6992 km) et également celui qui possède le plus gros débit à l’embouchure : 209’000 m3/seconde.

Il prend sa source à 5500 mètres d’altitude dans les Andes péruviennes et se jette dans l’Océan Atlantique. A cet endroit, la largeur de l’embouchure atteint 300 km. Près de 20% de l’eau douce déversée dans les océans provient de l’Amazone.

DUMATO_Amazonie

Superficie

  • Bassin amazonien : 7.3 millions de kilomètres carrés.
  • Forêt amazonienne : 5.5 millions de kilomètres carrés.
  • Etendue sur 9 pays : Brésil (63%), Pérou (13%), Colombie (10%), Venezuela, Equateur, Bolivie, Guyana, Suriname et Guyane française.
DUMATO_heliconia-psittacorum-amazon-exotic-plant-plant

Biodiversité

  • 390 milliards d’arbres.
  • 16’000 espèces d’arbres (une centaine en Suisse).
  • 40’000 espèces de plantes.
  • 2,5 millions espèces d’insectes.
  • 2200 espèces de poissons.
  • 1300 espèces d’oiseaux.
  • 430 espèces de mammifères.
  • 430 espèces d’amphibiens.
  • 378 espèces de reptiles.
DUMATO_deforestation

Déforestation

  • Entre 25’000 et 45’000 kilomètres carrés de forêt sont détruits chaque année.
  • Plus de 20% de la forêt amazonienne originelle a été déboisée, essentiellement pour l’élevage et l’alimentation des bétails.
  • Selon plusieurs estimations entre 40 et 55% de la forêt aura disparu d’ici 2050, si rien n’est entrepris.

L’Amazonie, forêt de guerrières ?

L’Amazonie tient son nom de l’Amazone, ce fleuve baptisé ainsi par le conquistador espagnol Francisco de Orellana en 1542. Lors d’une expédition fluviale, le conquistador et ses 57 hommes furent attaqués par des guerrières qui depuis les rives tiraient des flèches, à la manière des Amazones de la mythologie grecque.